Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Megaphone et les Moniots de la Route

Megaphone et les Moniots de la Route

Ma passion de la moto au travers de notre groupe "Les Moniots de la Route"

il était une fois la révolution....

il-etait-une-fois-la-revolutionSorti en 1971, ce quatrième Opus de ce qui sera plus communement reconnu comme la saga des Westerns de Sergio Leone, "Il était une fois la révolution" reste l'une des plus belles réalisations du réalisateur Italien, même si, selon lui, ce film laisse un gout d'inachevé....

Le jeu d'acteurs pourtant, subtilement mené par le duo James Coburn/Rod Steiger, lié à nouveau à la bande son de l'incontournable Ennio Morricone amène à une critique extremement positive dès sa sortie en salle....

james coburn duck you suckers

Juan Miranda, bandit de grand chemin croise la route de Sean Mallory, un révolutionnaire Irlandais recherché par son pays, et voit rapidement en ce charismatique et mystérieux expert en explosif, un allié de poids, susceptible de pouvoir l'aider à dévaliser une banque réputée imprenable au beau milieu d'un Mexique du début du XXème siècle ravagé par une guerre civile....

G6582 1672918722
De cette alliance improbable, les deux protaganistes vont devenir bien malgré eux de véritables héros de la révolution....
Un film à voir et à revoir plein d'humour et de sensibilité.

Indian de 1919



 
Je vous laisse à travers cette vidéo, redécouvrir la première rencontre (explosive?) des deux hommes, ou Coburn traverse les régions arides Mexicaines, chevauchant "l'insoumise", cette superbe Indian de 1919, aujourd'hui pièce de collection dont la rareté n'a d'égale que sa beautée.....





Il etait une fois la revolution
envoyé par Megaphone

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

De La Vega 20/04/2010 21:23



Merci ,pour ces belles images !



Mégaphone 21/04/2010 14:37



Que du bonheur c'est cadeau



cheyenne 11/04/2010 19:04



ho, c'est pas de la dévergronderie !... mais avoue qu'il est pas désagréabler à regarder -


Un physique certainement  démodé, car maintenant on nous refiles sans cesse  des  petits gringalets sans une ride, bien lisses, sans "
gueule", quoi - 


Eux, t'a plutôt envie de les  faire asseoir,( dans la cuisine à cause des miettes...) et de leur donner leur  4 heures. Deux tartines
de pain de mie en polistyrène, et un chocolat chaud, (sans chocolat  car ils  ne connaissent que le  benco)- Pis tu leur mouches le nez et tu les renvoie chez leur mère en
leur recommandant de bien faire attention en traversant la rue -


Voilà voilà - ça , c'est fait -


et  à cause de toi je vais réver  de Raph Valone, de Burt Lancaster, de Coburn, de Anthony Quin... -



cheyenne 08/04/2010 19:23



et ce  Coburn ... quel bel homme !!  Rien à jeter -



Mégaphone 08/04/2010 19:40



on se dévergonde Cheyenne????



Parisianne 08/04/2010 08:20



J'adore ! Extra ce passage ! Anne



mike 07/04/2010 21:17



J'étais en seconde lorsque le film est sorti. Je m'en souviens bien. Avec les copains nous étions tous allés le voir, nous avions adoré.


Un film vraiment génial.



Philippe 07/04/2010 10:56



 génial, je ne me souvenais plus de ce passage, un régal