Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Megaphone et les Moniots de la Route

Megaphone et les Moniots de la Route

Ma passion de la moto au travers de notre groupe "Les Moniots de la Route"

Elefantentreffen 2011: La chronique de Jéjé....

Article: Jérome THIERRY

Photos: Jérome THIERRY

Edition et mise en page: Sylvain PIERRON

Pendant cette année de préparation pour partir pour cette hivernale qui est considérée comme La Mecque du motard, j'ai eu l'occasion au cours des divers rassemblements motos de l'année des personnes ayant participés à cet évenement. 

De ces motards, je n'arrivais pas à obtenir de renseignements, ni anecdoctes... Aucune information... Rien, le silence total!

Aucunes combines sur Internet!!! Incompréhensible? Que peut il se passer la bas pour que personne n'en parle?...

Et bien maintenant, je le sais.... Je l'ai compris sur place...

Quand tu vas aux elefantentreffen, ça ne se raconte pas... Ca se vit tout simplement....

Néanmoins, pour les personnes que j'aime, je vais essayer de vous raconter, sans prétentions de ma part mon voyage.... Avant de rejoindre la grande famille des silencieux...

Mercredi 26 janvier 2011:

Ca y est!! Je suis enfin prêt à partir. Ces préparatifs qui ont durés quelques mois ont été à la fois longs et passionnants...

SAM 0294La sortie de "Daniela"

Il faut penser dans la mesure du possible absolument à tout! Même et surtout aux conditions climatiques extrême que tu peux rencontrer.

Tu dois toujours te débrouller seul, être autonome à tout point de vue. C'est le seul maitre mot quand tu parts pour ce "genre de ballade".

SAM 0295SAM 0297

 

 

 

 

 

10 minutes avant le départ.... Le BMW Qui chauffe....

Avant mon départ prévu vers midi, Danielle et Prim me font la surprise de venir boire un dernier café ensemble au chaud. Rien que de leur parler de la météo que je vais avoir sur la route et pour le WE à venir (un petit coup d'oeil sur Internet), ils sont transis de froid sur leurs chaises.

L'heure approche... Il faut se dire au revoir. J'embrasse l'amour de ma vie, je la serts contre moi pour prendre un peu de sa chaleur et de sa douceur avant d'affronter l'inconnu.

Je passe prendre "Daniela", ma fidèle monture teutonne, qui m'accompagne pendant ce périple, lourdement chargée.

Elle semble pressée de prendre la route. A croire qu'elle semble savoir qu'elle retourne vers sa terre natale.

Nous voila partis! Un dernier coup d'oeil à Danny, qui me fait signe au loin....

Pour cette première partie du voyage, je décide de prendre la Nationale... Chalons sur saone, Dole, Besançon, Belfort, Mulhouse.

Tout va bien, le thremomètre de la moto m'indique 0° Celcius. Un petit crachin est omniprésent. J'espère dans mon fond intérieur que ça ne va pas tourner à la flotte. La route est tranquille... Peu de circulation, quelques automobilistes qui nous doublent "Daniella" et moi, d'un ait complètement ahuri!

Voir un tel équipage, un side car, chargé à bloc, une luge accrochée à l'arrière....

"HAAAANNNN encore un fou!!!!" doivent ils se dire les routiers.... toujours aussi sympa... Appel de phares, coups de Klaxon, comme s'ils savaient ou je partais, me souhaitant bon courage...

Je suis seul sous mon casque, le temps ne s'arrange pas... Il pleut... Peu importe...

Je pense à vous tous mes amis, mes enfants... à ma soeur qui me manque et pour laquelle je n'arrive toujours pas à faire le deuil... Il faut vraiment que j'arrête de me prendre la tête avec ça....

Puis l'amour de ma vie fait partie intégrante de mes pensées... Je lui dois beaucoup. Toujours à l'écoute, au milieu des mes coups de Blues.... et Dieu sait s'ils sont nombreux ces derniers temps.

J'admire sa patience et sa dévotion envers un homme au caractère aussi chiant que le mien...

Un effort de ma part pourrait considérablement lui adoucir la vie.... Il faut que j'apprennes à relativiser les choses.... apprendre à recevoir ce que les autres ont à m'offrir....

Bref, vous savez tous à quoi nous pouvons penser sous son casque par temps de pluie....On déprime....

16h00: J'arrive sur Belfort.... La neige m'y attends.... Température: - 2° Celcius.... Temps gris mais route dégagée.... Heureux "Daniela" et moi....

17h30: Arrivée à Mulhouse.... un mélange de pluie et de neige m'accueuille depuis quelques kilomètres....

Après 340 km, je décide de faire une halte et deprendre une chambre d'Hotel.... Me secher et reprendre des forces.... Demain, plus de 600 km m'attendent pour rejoindre Solla, mon lieu de pelerinage... Un petit coup de fil à Danny, un resto sympa, et au lit....

 

Jeudi 27 janvier 2011:

Debout à 5h00.... Il fait froid et humide... Un brouillard à couper au couteau.... -4° Celcius au thermomètre....

Cool.... Une belle journée qui s'annonce! Douche, chargement et petit déjeuner copieux....

Je suis remonté à bloc.... Je ne sais pas du tout ce qui m'attends sur la route.... Il faut que j'arrive sur le site des élef avant la nuit pour installer mon campement....

J'essaie de sortir de Mulhouse... Je dis bien "J'essaie!" ce ne sont que des ralentissements, voir des bouchons sur l'autoroute.... Les gens vont au boulot, tout le monde ne prend pas du "bon temps" comme moi....

Me voila en Allemagne....  Le brouillard se lève un peu.... Le soleil essaie de percer cette purée de poix.... Mais l'espoir est de courte durée.... Je replonge dans ce brouillard dense et humide. Dans ce cas la, on campronne à son guidon.... On rentre la tête dans les épaules. On serre les les cuisses sur le réservoir et on avance..... " A coeur vaillant, rien d'impossible!" comme disais Jacques Coeur.....

Un plein d'essence plus tard.... MERDE! Je me suis planté de sortie... Pas très grave en soi....

Je suis dans l'incapacité de voir ma carte routière sur la sacache de réservoir.... Faut dire que mes problème de vision ne vont qu'en augmentant depuis quelques temps, et mon diabète ne s'arrange pas du tout.... Chier!......

Bon allez, je m'arrête et je mets mes lunettes.... Tu parles d'une dégaine avec le casque.... Vachement pratique.... Peu importe, c'est efficace... Je vois à la fois de loin et de prêt maintenant... Magique non???? Je suis mort de rire... Il faudra vraiment que je m'occupe de ça en rentrant.....

13h00: - 2°.... Je roule déjà depuis quelques heures et décide de poursuivre ma route. Il faut vraiment que j'essaie d'arriver à Solla avnat la nuit....

Plus j'avance... plus je prends de l'altitude.... Et la forcement... La neige s'en mêle... Une tempête s'abat sur moi entre Heilbronn et Nuremberg, soit 150 km avec une visbilité quasi nulle....

Ca colle sur la route.... "Daniela" est recouverte d'une robe blanche qui lui va à ravir... Elle ne bronche pas et affronte avec fierté, tout comme moi qui ressemble de plus en plus à un bonhomme de neige....

SAM 0322

Je suis heureux... J'aime ça... Je me surprends à sourire, voir à crier ma joie, au milieu de ce que beaucoup pourraient considérer comme un temps de merde....

Mes manchons, poignées chauffantes, et tablier sont d'une redoutable efficacité dans ce genre de situation...

Depuis mon départ, je ne roule qu'avec mes gants d'été et les poignées chauffantes ne sont qu'à 45% de leur capacité... Je me sens confiant pour les températures extrêmes à venir...

Je roule depuis des heures et toujours pas l'ombre d'un motard.... Je suis pourtant certain que beaucoup sont la depuis dimanche et qu'il en arrive tous les jours....

Aaahhh si si si! En voila 2 qui me double.... Ce sont des Espagnols.... Il me font signe de me retrouver à la prochaine station....

Chose faite... Nous buvons un café ensemble et échangeons quelques mots... Un peu en espagnol, un peu en anglais... Eux aussi descendent aux élephants...

Une petite frappe amicale dans le dos pour se réconforter puis chacun reprend sa route à sa cadence....

16h30: Je sorts de l'autoroute... Il fait beau... Température.... -4°.... Je prends les petites routes de basse Saxe... Le paysage est merveilleux sous le soleil. Forêts et montagnes enneigées s'offrent à moi, comme pour me récompenser des efforts fournis.... De petits villages en petits villages, aussi charmant que pittoresques, je m'avance de plus en plus de mon but.

La route est sinueuse superbe et sèche, bordée par 40 cm de poudreuse... Du bonheur je vous dit! Le pied total!!!!

SAM 0326

Je m'arrête pour consulter ma carte quand surgit un groupe de motards Italien s'arrête à ma hauteur....

"E che vai alla racolta?"

"Si si"

"Siete li Hanno sanno o andaré?"

"Si"....

Et me voila reparti en compagnie des Italiens qui connaissent bien les lieux... Vraisemblablement  des habitués... Mais Boudiou! Ou sont les Français????

17h30:

Me voila arrivé.... Le paysage est magnifique!  Le site est magique.... Ca grouille de monde... C'est du délire!!! Il regne une ambiance de fête. Des odeurs de feu de camp me montent aux narines... des coups de canons raisonnent dans la valée... Oui oui... Vous avez bien lu... DES COUPS DE CANONS!!

SAM 0350

Des motos et side cars de tout poil arrivent avec des chargements invraissemblables. Du délire je vous dit!!!!

Il faut que je me reprenne.... J'ai mon campement à installer... Il va bientôt faire nuit.... Je remercie les Italiens et vais chercher mon passe pour accéder au site.... Je finis par décider de ne pas descendre à moto sur les lieux... Si tu descends, il faut être sur de pouvoir remonter....

Il faut être plusieurs pour prendre le risque....

"HEIN? Vous avez compris les gars???? Plusieurs!!!! C'est ce qui fait un groupe ou un Club...."

Et ca tombe bien parce que figurez vous vous que les "éleph'", c'est la fête des Clubs.....

Je décide donc de rester sur le Plateau mon passe au poignet, afin de trouver une petite plcae pour installer mon campement...

Le but est d'ensuite pelleter la neige pour pouvoir se poser. Et la croyez moi, j'ai eu un sacré coup de chaud malgré les -7° celcius à 19h00....

Ce soir je ne déchargerais que le stricte minimum..... Je me contenterais de ma tente, mes 2 duvets, mon réchaud à alcool et un peu de nourriture.... Plus le temps de faire la corvée de bois et de paille pour ce soir....

20h30: C'est la dernière fois que je vous donnerais l'heure avant mon retour.... A partir de cet instant, le temps semble s'être arrêter....

Je suis prêt! Mon repas est en train de chauffer.... Ce soir, ce sera tripes à la mode "Danny" qu'il faut avaler vite parce que vous avez dans les gamelles gèle presqu'instantanément.... Et oui!!!!

Donc je disais, mon repas avalé, sous une myriade de feux d'artifices, j'ai réalisé que les Clubs ( "Vous savez les Gars? Un club? une bande potes?") se tiraient la bourre pour savoir lequel d'entre eux allaient tirer le plus beau....

Je n'ai bien sur pas résister à la tentation d'aller faire un tour sur le site...

Et la.... Impossible de vous décrire ce que j'ai pu ressentir.... C'est comment dire??? C'est Pfffff!!!!!

Les feux de camps brillent de partout, ils te réchauffent le corps, mais le coeur aussi.... Des chants en tout genre sortent des gosiers.... Trompettes guitares, cornemuses eux aussi sont de la  fête.... Des campements impressionnants...

J'aide un gars à se relever, venant de se prendre une mémorable gamelle....

"Dékuji vam neco k pili???"

"Euuuuh (grand moment de solitude) Franzosich...."

"aaaahhhh? Francovzsky? Paris??? Tour Eiffel???...."

"Voila, c'est ça mon gars...."

"Do you speak English?"

"Bon ba voila, on va faire comme ça...."

et nous voila en train d'entamer une conversation en "Francotchèqgermanoanglais", autour d'un Rhum Coca. Pour chacun de nous c'était la première fois qu'on faisait le Rassemblement... On se devait d'arroser ça....

Vous voudrez bien m'excuser pour le dialogue en Tchèque, mais il ya des touches qui n'existent pas sur mon clavier d'ordinateur....

Je rejoins ma tente... je suis fatigué... Me couche heureux, bercés par les "ARRRRHHH SHEUNE!!!" de mes voisins allemands....

Une pensée à l'amour de ma vie avant de fermer les yeux....

Vendredi 28 janvier 2011:

Le drame de l'homme, c'est le pipi du matin... Et forcement, on attend toujours le dernier moment... Et la... Pas question de sortir de la tente, fessier à l'air....

Il a fait -12° cette nuit.... J'ai super bien dormi cette nuit... Comme un bébé.... Mais revenons au problème d'aller pisser sans me choper la mort....

Tee shirt, Pull, caleçon, pantalon... Putain ça urge!!!! Chaussons des bottes... bottes, blouson.... Le tout dans une tente de 1 mètre de haut... Bon je vous passe les détails, mais quand tu as tout emballé, il faut une fois dehors... Déballer...

"Wouahouuu.... Oui oui oui,ca fait du bien..."

Le paysage est superbe face à ma tente... Montagnes enneigées et bleu d'azur.... Le soleil est au rendez vous et me chauffe un peu la couenne....

SAM 0336

Une cafetière plus tard, je dois ce matin m'acquitter de mes corvées: Finir de m'installer, aller chercher du bois et de la paille....Me voila en route avec ma petite luge  pour trainer mon bois(Très fashion... Je vous raconte pas...)

Je redécouvre le site de jour. Completement hallucinnant de voir les campements avec toutes ces tribus d'horizons différents, avec leurs couleurs, leurs codes vestimentaires... Croyez moi... Il y avait de sacrés zoulous....

SAM 0414SAM 0413

SAM 0437




 

SAM 0438

 SAM 0392 

Tous présents pour fêter leur retrouvailles et le Dieu MOTORRAD... De nombreux sacrifices ont eu lieu pour l'occasion.... Poults, cochons, moutons, dindes finissant sur les broches ou sur les grilles de feux de camps....

Saint Houblon et soeur Shnapps sont de la partie en quantité incroyable...

 

Saint Maldecasque doit également trainer dans les parrages....

Tous ces pélerins en bandes organisées le sont justement.... Organisés.... Des tentes militaires ou tu peux coucher à 15.... des poeles à bois, des cuisinières, des chaines HIFI, des pompes à bières... On imagine assez bien les chargements sur les motos...

SAM 0321SAM 0382

 



 


 

SAM 0343

Me voila au tas de bois.... Le motards chargent leur side ou motos avec des trainaux fabrication maison....

SAM 0436SAM 0441




 

 

SAM 0440

J'ai l'air un peu con moi avec ma luge....Mais peu importe, personne ne te juge et ça, c'est le pied.... Le principal, c'est l'efficacité....

Un petit coup de tronçonneuse une fois de retour à ma tente qui a fait des émules d'ailleurs.... (Ma tronçonneuse... Pas ma plile de bois) et me voila à couper du bois pour mes voisins Allemands et Italiens....

Après avoir prier Saint Houblon, soeur Schnaps et soeur Grappa, je suis à table... Aucune idée de l'heure et je m'en fous... Repas vite avalé, je veux pas perdre de temps et trainer un maximum cet après midi.... Le temps passe vite ici.

De retour au temple de la moto, le canon tonne depuis ce matin. Il dégueule ses boules de feu. Régulierement la sirène d'alarme à manivelle datant de la seconde guerre mondiale hurle, et la sono balancent des annonces nasillardes en teuton...

"AUFMERKSAMKEIT! AUFMERKSAMKEIT!"

Des motos et Side cars d'un autre temps me font faire un bon de 60 ans en arrière....

Jawa, BMW, Zundapp, Ural, NSU....

Aux Elefantentreffen, le système D est roi pout tout et n'importe quoi. C'est le marché du génie et du génial. La principale occupation c'est le grip de la moto.... des chaines en métal, nylon ou en laine tricotée maison.... Bien sur les clous sont de la partie...

Pour les motos.... Pas de problèmes, skis latéraux pour certaines, pneux cross pour les autres....

Si ca ne suffit pas, certains démontent la roue avant pour y installer un monoski.... Aaaahhhh le Dieu MOTORRAD..... Il en fait faire des choses.... La législation allemande doit être sacrément plus cool en ce qui concerne les 2 roues.... Un millième de ce type de moto en France et c'est la dépression nerveuse au sein de notre chère police....

Des motos et Side Cars que Mad Max aurait kiffer...

  Je quitte le coeur du site pour préparer mon feu et mon repas... Au menu ce soir, Rouelle de porc au barbecue et pomme de terre sous la cendre... Dans mon fauteuil, confortablement installé, un Whisky en main pour patienter, la chaleur des braises vient me réchauffer ence début de soirée... Déjà -7° degrés....

SAM 0455Jérome en mode motard de Goulag de sibérie....

Marrant comme parfois les choses les plus simple de la vie ont une autre saveur... J'ouvre une petite bouteille de vin.... MERDE! Elle est gelée... Le rouge bourré de paillettes.... Bon y a plus qu'à le chambrer près du foyer de braises. Je recharge le foyer.... Le vent du Nord vient de se lever....

Ca va serrer cette nuit.... Surtout faire pipi, pir éviter le bin's de ce matin!

Je rentre me coucher, j'appuie légèrement sur le matelas pneumatique.... Il craque... pas normal ça.... Pourvu qu'il ne me pète pas à la tronche en me couchant...

Rapide bilan de la journée... Essence à zippo gelée, batterie d'appareil photos mortes, oranges, pommes de terres vin, lingettes de toilettes.... Tout a gelé... Les boules....

Je me couche... Parti pour une bonne nuit....

Samedi 29 Janvier 2011:

Je me réveille, le soleil est déjà haut... Pas bien dormi cette nuit, le matelas n'as pas dégelé... Je viens de passer la nuit sur la banquise, et la température est tombée à -16°...

Un café ah oui!!!! Tout un cérémonial pour le faire....

Faire fondre de la neige pour avoir de l'eau, la mettre dans ta cafetière, et la seulement tu peux commencer à préparer ton café... non sans avoir allumé ton feu avant bien sur...

J'adore tous ces rituels qui font que tu apprécies la moindre chose à sa juste valeur...

J'observe, tasse à la main le départ de certains motards... d'autres prenant leurs place dans un ballet permanant... Le spectacle va encore être au rendez vous aujourd'hui....

Dimanche 30 Janvier 2011:

- 10 cette nuit.... Il faut repartir... déjà... Par précaution, j'ai la veille charger quelques affaires pour ne pas repartir trop tard aujourd'hui...

Me voila donc à replier duvets, et tente, ou devrais je dire... Igloo! Ca n'aura jamais si bien porté son nom.... Je charge ma luge et retrouve "Daniela". Nous nous sommes aperçus pendant le rassemblement, mais chacun a fait sa vie de son coté. Nous allons avoir beaucoup de chose à se raconter sur le retour...

9h30:

et oui de nouveau l'heure, départ sous un superbe soleil et derniers coups d'oeil à ces paysages magnifiques de montagnes.

La traversée de ces forêts ennneigées me procure un plaisir intense. La route est seche, tout va bien. Nous sommes des centaines en file inninterropue.... Descente sur la vallée de Solla ou ca se corse un peu... Brouillard givrant et la végétation couverte d'une épaisse glace. Le fait de respirer dans le casque suffit à geler la visière. Je suis dans l'obligation de m'arrêter comme beaucoup pour gratter... -22° degrés celcius au thermomètre de la moto!!!! Ca commence à être une température acceptable pour une hivernale!

Je regagne l'autoroute pour ne plus la quitter jusqu'à la maison...

22h00:

LE RETOUR! auprès de Danny après un voyage de 980 km rien qu'aujourd'hui.... avec une température moyenne de -6°....

Voila ce que je pouvais dire de ce périple, sans aucune prétention....

Pour le reste, ça n'appartient qu'à moi.... A moi seul et si j'avais encore 4 mots à écrire???

Une tres belle aventure!

PS:

Daniella est le nom de mon Side Car... Pourquoi? 2 raisons à cela....

1°) Il est toujours préférable de prendre une maitresse portant le même nom que sa compagne. Ceci évite pas mal de problèmes si jamais je me mets à parler en dormant...

2°) Pour reprendre les paroles d'une chanson des années 90:

"Avec Daniella, on peut s'y mettre à 3".... Ca me semble logique pour un Side Car.... Non?

Jérome THIERRY


Partager cette page

Repost 0